Commanditaire Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Date de réalisation 26 mars 2016

Annelise Binois-Roman nous explique comment l’étude de squelettes animaux mis au jour au cours de fouilles archéologiques peut nous renseigner sur les maladies animales du passé et ce que celle-ci peut apporter à la compréhension des épidémies animales actuelles.

Intervenante : Annelise Binois-Roman, doctorante en archéozoologie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

webdoc.univ-paris1.fr/archeologie